Week-end à Lille

Cette année, mai est un mois propice aux week-end prolongés et aux sorties découvertes. Nous avions donc programmé, de longue date, une virée à Lille pour ce premier pont de mai.
Nous avons eu beaucoup de chance pour le temps, car à part le premier jour qui était un peu triste, nous avons très souvent vu le soleil. Nous en avons donc profité pour visiter la ville de long en large, et même les alentours.

Le premier jour, nous sommes allés voir l’Angleterre. Enfin ce que l’on pouvait en voir... Le temps plus que mitigé nous a empêché de distinguer parfaitement les côtes mais le panorama était tout de même impressionnant. La mer du nord à perte de vue, les rivages nordistes, les moutons et des plaines remplies d’histoires. Malgré tout, nous sommes rentré assez rapidement, histoire de se réchauffer et de profiter d’un chocolat bien chaud.

Vendredi et samedi étaient réservés à la visite de la ville. Lille est une ville à taille humaine qui se visite assez facilement à pied. En une demi-journée à peine, nous avions fait le tour de la ville principalement et visité le centre-ville. Alors que faire le reste du temps ? Du shopping évidement ! Le vieux Lille regorge de petites boutiques très sympas et originales, de concept stores (Lulubellule) et même de magasins dédiés aux vernis (Parlons vernis & co, une boutique très très sympa, avec un énorme choix. A ne pas manquer). Le paradis donc !
Je me suis promis de revenir avec des copines afin de profiter pleinement de toutes ces adresses !


S’il vous reste un peu de temps dans votre emploi du temps, n’hésitez pas à caler une rapide visite du zoo de la citadelle. C’est gratuit et ouvert à tous, petits et grands. Vous pourrez y admirer des oiseaux du monde entier, des singes farceurs, des tortues qui se dorent la pilule au soleil, des serpents, de mignons lémuriens et de très beaux pandas roux.

Et la gastronomie nordiste dans tout ça ? Nous en avons bien profité, peut-être même un peu trop !
Nous avons bien sûr essayé l’une des nombreuses friteries (et ses frites baignées deux fois dans l’huile...), le whelsh au cheddar et la gaufre sucrée au chèvre (au très bon restaurant la Vieille France), la carbonnade flamande, les merveilleux de Fred (une meringue enrobée de chocolat) et les fantastiques gaufres à la vanille de chez Meert, une véritable institution.
Nous avons fait une entorse à la région en s’offrant une petite pause cupcakes dans le très mignon salon de thé Sugar Kiss Cupcake.

Dimanche, petit détour au musée la Piscine de Roubaix avant de reprendre notre train, direction Dijon.

     
 

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle