Serre Chevalier : côté sportif

Grâce à GamonGirls.com, j’ai vécu pas mal de première fois, et de belles ! La dernière en date : mon premier week-end au ski. Oui 24 ans et je n’ai jamais connu les vacances au ski, expérimenté le froid ultime et les gamelles acrobatiques. Et forcément, je me faisais une idée erronée du ski : il fait froid, on s’ennuie, on mange de la fondue le soir et on fait sécher les chaussettes dans le four…
J’étais bien loin de la vérité !

L’Office de Tourisme de Serre Chevalier nous a donc invité pour trois jours de découverte et d’enchantement, mêlant sport et plaisir.

Déjà, il faut re-situer Serre Chevalier, pour tous ceux qui, comme moi, n’ont aucune idée d’où cela se trouve. La station, située dans les Alpes du Sud, près du Parc national des Écrins, regroupe quatre villes (Briançon, Chantemerle, Villeneuve et Le Monêtier-les-bains) et s’étend sur plus de 250 kilomètres de pistes. Ce qui en fait le plus grand domaine skiable non relié de France !

Station familiale et sportive, celle-ci propose bon nombre d’activités afin de découvrir la région et les joies du sport d’hiver. Parmi ces activités : la raquette et le ski joering.

Et pour expérimenter les balades en raquette, nous avons fait connaissance avec deux jeunes femmes, Rachel et Katia, belles et passionnées, qui nous ont transportés dans leur univers.

Le rendez-vous était pris le matin avec Rachel et un certain Jean-Paul, la star des environs. Après avoir chaussé nos raquettes, nous voilà partis au plein cœur des montagnes enneigées et vierges de tout passage. Et c’est parti pour 200 mètres de dénivelé ! Le paysage est simplement magnifique, la vue splendide, et ce n’est pas quelques malheureux nuages qui vont nous empêcher d’apprécier. Oh, des traces de pattes : un lièvre, semble-t-il, serait passé par là, un peu plus tôt que nous. Quand soudain, tout en haut, non loin de nous, le fameux Jean-Paul ! Un grand bouquetin, un peu gauche, qui aime se montrer et descendre près des habitations. Rachel, notre guide, sort sa longue vue afin que nous l’observions de plus près. Le silence règne… Puis nous repartons, pour finalement arriver dans un petit village de montagne, totalement enfoui sous la neige. C’est beau.

Pour redescendre, Rachel nous propose un petit « hors-piste » : nous fendons donc la neige avec nos raquettes et créons chacun nos propres sillages, en se laissant glisser dans la poudreuse.

Altaï Serre Chevalier, randonnées en raquettes, marche nordique... Informations sur le site web et réservation par téléphone.

Après cette jolie mais intense balade, petite récompense bien méritée à l’auberge juste au bas : l’Auberge du pont de l’alp. Vous y trouverez une cuisine délicieuse et réconfortante, qui met en valeur les produits de la région. Mon gratin de crozets aux cèpes était à tomber !

Auberge du pont de l’alp, Le Monetier les bains

Autre originalité à découvrir à Serre Chevalier : le ski joering. Pour faire du ski joering, c’est simple, il faut des skis et… un cheval ! Le principe est en fait assez simple, vous vous installez derrière un cheval équipé d’un harnais, et vous vous laissez trainer. Sur le papier, cela a l’air assez simple… en pratique cela l’est un peu moins. Surtout lorsque le cheval est un peu capricieux… Un certain niveau de ski est demandé, sous peine de tomber tous les 200 mètres. Mais même pour moi qui n’était jamais monté sur des skis, je m’en suis plutôt pas mal sortie et j’imagine le plaisir que cela doit être pour les initiés. Cela peut aller très vite et on s’amuse très vite. Amis sportifs, et téméraires, ce sport est fait pour vous !

Centre équestre Ranch du Grand Aigle, Le Lauzet, Le Monetier les bains

Et puisqu’après tout ce sport, il fallait bien se détendre et se restaurer (surtout !), je vous prépare un second article avec de magnifiques découvertes. A demain !

     
 

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle