3/10/2012

Rayman Jungle Run : une réussite pour mobiles

Depuis quelques jours, je suis complètement scotchée à mon téléphone. Dès que j’ai un moment de libre, un blanc, un trajet, une envie de me libérer la tête, je dégaine mon iPhone et mon jeu de moment : Rayman Jungle Run.

Croyez-le ou non, mais ce Rayman est la première vraie application que j’achète. Avant cela, je n’avais jamais déboursé un centime pour un jeu mobile ou même une application, profitant assez régulièrement des offres gratuites quotidiennes. Mais pour ce Rayman Jungle Run, j’ai bien voulu faire un effort, pour qu’il soit à tout prix mien ! Tout d’abord pour remercier et féliciter les équipes de développement (et les encourager à continuer !), mais surtout pour avoir partout avec moi mon héros préféré. Un peu comme un doudou numérique...

Pourtant je partais avec une certaine appréhension. Ce Rayman Jungle Run est un jeu de "run" : le concept de ces jeux est simple, le héros court sans arrêt, et vous devez taper ou glisser sur l’écran pour qu’il évite les obstacles et les ennemis. Et généralement, je déteste ce style de jeu, tout simplement parce que j’y suis nulle... Mais croyez-moi ou non, ce Rayman Jungle Run est différent. Le jeu a été pensé, réfléchi et ça se sent.

Tout d’abord, Rayman Jungle Run est divisé en quatre grandes parties, associées chacune à une action : sauter, voler, courir sur les murs et frapper. Le jeu se retrouve ainsi simplifié, mais il n’est pas pour autant plus facile. Avec ce Rayman, tout est question de timing et de réflexe. Il s’agit de sauter, voler, frapper au bon moment, et de parcourir les niveaux le plus rapidement possible en récoltant le plus de lums possible. Les niveaux sont finalement assez courts (ils se terminent tous en moins d’une minute) mais l’apprentissage du niveau parfait est long : ne faire aucune erreur, récupérer tous les lums (pour faire un perfect) et aller le plus vite possible. Autant de raisons qui nous pousse à recommencer encore et encore. Autant vous dire que les niveaux se corsent et que la course au perfect est éreintante.

Chaque partie possède 9 niveaux, et, si vous débloquez pour chaque niveau le perfect, vous obtiendrez un niveau supplémentaire. Pour vous récompenser et vous encourager, les développeurs ont pensé à de petits cadeaux : des wallpapers pour iPhone inédits et des succès à débloquer.

La grande réussite reste bien sûr les graphismes. Ceux-ci reprennent bien évidement l’univers graphique qui avait été établi lors du précédent Rayman Origins. Et plateforme mobile ou non, la qualité et la beauté sont au rendez-vous ; je suis une fois de plus tombée sous le charme de l’ambiance, qu’elle soit visuelle ou sonore (la bande son est également très travaillée).


Rayman Jungle Run - Announcement Trailer [FR] par ubisoft

Le jeu est rapide, mais toujours compréhensible, et surtout très fluide. Rayman Jungle Run est très prenant et nous invite sans arrêt à nous surpasser et à chercher la performance. On se prend très vite au jeu et le gameplay est une totale réussite. Très facile à prendre en main, j’ai pris énormément de plaisir à y jouer, alors que d’habitude j’exècre ce type de jeu. Un seul petit bémol : la durée de vie. Il peut paraître un peu court (quelques heures seulement) mais doit-on rappeler que cela reste un jeu mobile, payé 2,39€.

L’aventure doit être encore plus plaisante sur iPad, alors n’hésitez pas !

     
 

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus