Quand l’Homme essaye la Nissan LEAF

L’autre jour, nous avons reçu un appel pour essayer une voiture... bon je n’avais pas envie de refuser... mais ni Noémie ni moi nous ne sommes des As du Volant... alors nous avons sorti notre Joker... l’homme de la bande (ouh le vilain cliché des garçons qui conduisent et pas les filles !)... bref nous avons demandé à Laurent de s’y coller.

Je vous refais la scène... Chéri (oui l’homme doit être amadoué)... tu vas aller essayer une voiture... Oui ! Volontiers ! Super !... inconsciemment je le voyais qui s’imaginait déjà enfiler casque et combinaison pour battre des records... Chéri (oui là l’amadouage va être plus qu’utile), c’est une petite voiture urbaine et... électrique... Soyons honnête, là il était moins motivé... mais mon charme a joué et il y est allé la rencontrer cette petite Nissan LEAF.

Pendant son test (en fait avant et après soyons prudents), je voyais ses tweets passer et j’étais rassurée, il semblait surpris et conquis.

Alors... c’est quoi les surprises ?

Le silence ! On sait déjà que les voitures électriques sont très discrètes quand on les voit passer mais il faut entrer et en conduire l’une d’elle pour comprendre qu’à l’intérieur c’est la même chose. C’est même assez troublant, parfois à l’arrêt, au feu rouge, on arrive à se demander si le moteur est allumé.

La facilité de conduite ! C’est une voiture automatique donc pas d’excitation sur l’embrayage. On accélère, on freine, la simplicité d’une voiture d’enfant. Et ce n’est pas pour nous déplaire surtout pour la conduite en ville qui devient vite stressante.

L’espace de l’habitacle et du coffre ! Qui dit petite voiture dit souvent peu de place pour les occupants, la petite LEAF est spacieuse tant pour la conduite que pour les passagers, c’est une vraie 5 places. Et important, le coffre est largement adapté pour les courses de la semaine. Et tout cela avec beaucoup de confort.

La high-tech incorporée ! Tant au niveau du tableau de bord que du système d’aide à la conduite, Nissan a agrémenté sa LEAF de technologies simples à l’emploi. Tout est très visuel et ergonomique.

JPEG - 119.1 ko

Et l’électrique, dans tout ça ?

L’autonomie (oui c’est ça qui nous effraie toujours) est de 175 kms en moyenne. Et si cela vous parait peu, essayez de vous projeter sur le nombre de kms effectifs que vous faites dans une journée, en utilisation urbaine... et 50 kms est bien souvent un grand maximum. N’oublions pas que cette LEAF est une voiture faite pour les moyens trajets.

Et au cas où, sachez qu’il y a la possibilité d’une recharge rapide qui remplira votre batterie à 80% en une demi-heure.

Et depuis votre iPhone, grace à l’appli Carwings vos pourrez paramétrer et surveiller l’état de charge en cours ainsi que l’autonomie restante de la batterie. Chose rigolote aussi, vous pouvez commander à distance la climatisation de la voiture, de façon à anticiper une température agréable de l’habitacle.

Et bien sur, enfonçons des portes ouvertes mais l’avantage est quand même que cette voiture en fonctionnement ne polluera pas les petits poumons (0% émission) !

Alors chéri, conquis ? Oui, étonnement oui, pourtant ce n’était pas gagné ! Au départ le frein aurait été certainement l’autonomie mais c’est vrai, on fait rarement des grands trajets sauf pour les vacances. Et encore, il y aurait des solutions... Non, le vrai frein aujourd’hui, reste le prix, 31000€ bonus écologique déduit, cela reste encore cher... dommage... mais ce n’est que le début de la voiture électrique... en tous les cas plus de ralages pour en essayer une !

Si vous aimez les chiffres et spécificités, je vous en prie, c’est par ICI.

Merci à toute l’équipe NISSAN pour son accueil chaleureux.

     
 

Catégories

HighTech

Tags

LiveApplications
En savoir plus : Nissan LEAF

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus