21/11/2009

QPAD sort sa première souris et nous l’avons adopté !

Les souris c’est sacré ! Et ce n’est pas les gameuses parmi nous qui me contrediront. Depuis que j’ai essayé ma Razer, je l’ai adopté. Une souris ergonomique et remplie de boutons, ça change la vie. Et je ne voudrais la troquer pour rien au monde...

Enfin ça c’était ce que je disais avant. Avant d’essayer la nouvelle souris de QPAD, la QPAD|5K. J’ai tout de suite changé d’avis et descendu ma Razer de son piédestal. En la recevant la première fois, j’ai tout de même eu peur : sa taille m’a carrément impressionnée. La souris est vraiment énorme et on pense directement que notre petite main de femme peinera à trouver sa place. Et pourtant, dès que l’on pose sa main sur la surface, nos doigts épousent parfaitement la forme de la souris. L’ergonomie est subliment pensée, on s’adapte immédiatement à la souris et on se sent tout de suite à l’aise. Lorsque j’avais acheté ma Razer, il m’avait fallu plusieurs jours pour m’adapter à sa forme particulière. Ici n’importe qui essaye la QPAD|5K, néophyte ou gamer, l’adopte. Ensuite, vu sa taille, je pensais aussi qu’elle serait lourde et lente à bouger. Et bien non ! Elle est étonnement légère et se manie très facilement. En plus de ça, cette QPAD est très douce et lisse et vraiment agréable à prendre en main.

Vous l’aurez donc compris, je suis tombée sous le charme de cette nouvelle souris. Son ergonomie m’a bluffé ! Mais quid de son design ? La souris est très simple, toute noire, sans fioriture, avec juste le logo QPAD sur le bas. La molette, très confortable, est éclairée d’une lueur bleue. Au dessus de la souris, vous pourrez aussi trouver deux petits boutons, qui permettent de changer les DPI. Vous pourrez ainsi basculer de low à high. La QPAD|5K sait rester simple : point de boutons tout autour de la souris, que l’on n’arrive en général pas à atteindre. Ici juste deux boutons sur le côté gauche, configurables à souhaite grâce à un petit logiciel de driver inclus avec la souris. Vous pourrez aussi régler la sensibilité, les DPI ou les macros. Très simple mais très complet. Les deux boutons sur le côté ont par contre une allure un peu « cheap ». Le clic, assez bruyant, ressemble à une souris de mauvaise facture. Autre point négatif que j’ai pu relever : la souris est réservée aux droitiers. Une fois encore nos amis gauchers ont été oubliés et mis honteusement de côté. De plus, QPAD ne fournit aucun étui pour la transporter en lan. Pas vraiment judicieux de leur part, sachant surtout que leur principale cible sont les hardcode gamer, souvent fan de ces rassemblements.

Ah oui, dernier petit point, positif lui, le câble : il est en fait tressé et très rugueux, pas lisse et fragile comme les autres souris. Avec, on a beaucoup moins peur de manipuler la souris dans tous les sens et de la transporter.

Un grand coup de chapeau à QPAD. La marque, connue depuis longtemps pour ses tapis de qualité, essaye depuis peu de se diversifier et d’agrandir sa gamme. Après avoir proposé un casque micro, voici l’autre accessoire indispensable aux joueurs : la souris. Et franchement, on atteste tout de suite leur expérience au niveau jeu professionnel. Ils connaissent bien les gamers et leur façon de jouer. L’ergonomie est superbe, on ne se fatigue pas le poignet ou les doigts, même après plusieurs heures. Et à part le fait qu’il n’y ai pas d’étui ou qu’elle soit entièrement droitière, il n’y a franchement rien à redire. C’est une très bonne entrée en matière pour QPAD. La QPAD|5K n’a rien à envier à ses principales concurrentes, les Razer ou les Logitech. Quelle sera la prochaine étape pour QPAD ? Une nouvelle souris, un clavier ? On attend avec impatience de leur nouvelle !

QPAD 5K - QPAD - 74,90 €

     
 

Catégories

HighTech

Tags

E-sportPCHardcore gamerUsbJeux vidéo

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus