Mes cheveux s’invitent chez Leonor Greyl

J’ai une relation amour-haine avec mes cheveux... je n’aime pas leur coté mousseux, indomptable... enfin si, merci les lissages brésiliens... mais j’aime qu’ils se brushent avec facilité, j’aime leur couleur enfin retrouvée... ils font partie de ma personnalité. Et pour être bien, j’ai besoin qu’ils soient bien.

Alors quand on me propose d’aller les chouchouter au Salon Leonor Greyl... je ne dis pas non... Cette marque prône les produits naturels... moi qui fait la guerre aux sulfates, cela me va !

Alors le lieu, ne vous attendez pas à entrer dans un de ces nouveaux salons design, non, il faut le dire c’est un peu vieillot (oserais je dire comme la clientèle présente ce jour là...) mais une fois installée et prise en main par un personnel charmant, on oublie ce détail.

J’ai été emmenée assez vite dans une cabine où ce que je vais vivre est vraiment l’équivalent d’un spa-massage-cocooning pour mes cheveux mais aussi et surtout pour mon cuir chevelu. Et il paraitrait qu’il en a bien besoin mon crâne... oh pas de soucis "dermatologique" ou autre pellicules, juste un immense état de fatigue et de stress qui est très vite décelé. Je me fais gentiment disputer parce que je m’occupe de mes cheveux mais pas ce de qui les soutient. Et c’est vrai, c’est logique, c’est important.

Alors commence une valse de massages, d’huiles, d’élixirs et de masques différents, qui vont vraiment de la racine à la pointe de ma rousse chevelure. J’ai même le droit à un truc un peu bizarre mais pas désagréable : les ventouses. Imaginez que vous prenez le tuyau de votre aspirateur allumé, et que vous le posez et le retirez sur votre cuir chevelu. Si le sang ne circule pas mieux avec ça, je ne sais pas ce qu’il faut faire ! Bon j’avoue cette heure est très agréable... oui j’adore me faire papouiller le crâne !

Après le brushing et même la semaine qui a suivi (oui j’ai la chance de pas avoir les cheveux qui graissent et je peux ne faire qu’un shampoing hebdomadaire)(et même que chez Leonor Greyl on m’a dit que c’était idéal quand on peut se le permettre), je ne peux pas dire que j’ai trouvé une différence, voire même je les ai trouvé un peu plus secs que d’habitude... mais pour moi la magie a opéré après le shampoing ! En effet, depuis je sens mes cheveux légers et souples, et en plus ils se coiffent encore mieux que d’habitude...

Bon depuis je continue mes soins à la maison grâce à "l’ordonnance" que l’on vous donne à la fin. Tous les jours déjà je me massouille le crâne à sec et chaque semaine, avant le shampooing, je le lui applique le soin régénérescence naturelle pour lui donner une nouvelle jeunesse. Les longueurs, je les traite avec de l’huile de palme (oui c’est meilleur ici que dans les aliments). Et oui, ma crinière se porte bien, merci !

Alors on y retourne ?

Alors certainement pas tous les mois comme préconisé parce que tout simplement je n’ai pas le budget... mais 2 ou 3 fois par an, je ne dis pas non... en revanche je vais continuer les soins à la maison.

     
 
En savoir plus : Leonor Greyl

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle