Logorama and co

Une date à noter dans vos agendas : le 5 octobre prochain sort au cinéma un panaché de la fine fleur de l’animation française.

Peut être connaissez-vous déjà le court métrage Logorama. D’abord sorti et diffusé sur Internet en 2009, ce petit bijou a plusieurs fois été primé. Notamment aux prestigieux Oscars américains, où le mini film a remporté le titre de meilleur court métrage d’animation ; un César également du meilleur court métrage. Une véritable perle donc, orchestrée d’une main de maître par l’agence H5 (François Alaux, Hervé de Crécy et Ludovic Houplain).

Pendant plusieurs minutes, vous allez découvrir un univers tout à fait fascinant, entièrement composé de logos, que l’on connait tous et que l’on reconnait forcément. Un univers graphique magnifique, une histoire étonnante, des dialogues percutants, bref on ne trouve rien à redire.

Mais il n’y a bien sûr pas que ce court métrage. Sont également projetées cinq autres animations, toutes réalisées par de talentueux artistes. Les univers graphiques diffèrent et chacun y trouvera son compte.

Il y a d’abord "l’homme à la Gordini", où une révolution peu commune se prépare, "Fard", où l’objet de toutes les convoitises sera une lampe torche, "La Vénus de Rabo", avec une ambiance préhistorique et "Rubika", une planète à la gravité fantaisiste.

Mon préféré, à part bien sûr Logorama, qui j’avoue est mon véritable coup de cœur, s’appelle Pixels. Une très jolie idée d’invasion new-yorkaise par des créatures issues d’anciens jeux vidéo 8 bits. On en prend plein les yeux, et en tant que joueuse, on apprécie ! Pixels a notamment été primé en 2011 Cristal du court-métrage au Festival international du film d’animation d’Annecy.

Logorama and co, 60 minutes de pur talent à la française, qui nous réconcilie avec l’art et l’animation.

     
 

Catégories

Bidules

Tags

Cinéma
En savoir plus : Logorama and co

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle