19/04/2006

Les confidences de Kayane

Sa passion, elle la vit depuis l’âge de 4 ans et possède déjà un palmarès plus grand que certains joueurs professionnels.

Elle a commencé les tournois à l’âge de 9 ans et est déjà :
- Vice championne de France de Dead or Alive 2 à 9 - 10 ans
- Vice championne de France de Soulcalibur 1 à 10 - 11 ans
- Vice championne de France de Soulcalibur 2 à 12 - 13 - 14 ans
- 4ème au tournoi mondial de Cannes 2004 à Soulcalibur 2 à 12 ans
- Vice championne de France à Soulcalibur 3 actuellement

Ce petit bout de femme commence à se faire un nom sur la scène française, les hommes n’ont qu’à bien se tenir !

JPEG - 74.2 ko

GamOngirlS : Salut. On vas commencer cette interview par une petite présentation.

Kayane  : Je m’appelle Marie-Laure, j’approche de mes 15 ans et je joue principalement aux jeux de combat comme Soulcalibur 3 voir Dead or Alive 4.
Je participe aux tournois depuis l’âge de 9 ans et depuis, j’ai un bon palmarès, surtout à Soulcalibur.

Et tu as toujours été portée sur ces jeux ? ou cela t’arrive de changer ou d’en tester d’autres ?

Non je me tourne aussi vers d’autres jeux comme les RPG, MMORPG et les jeux de stratégie.

Encore des jeux très solitaire

solitaire ?

Et bien tu es la seule à jouer contre des autres, ce n’est pas des jeux d’équipes, genre Counter strike ou Battlefield.

Les MMORPG ne se jouent pas seul, enfin ...des gens préfèrent rester seul pour lvl up plus vite mais je préfère jouer en équipe. Concernant les jeux de stratégie comme Warcraft III je jouais en équipe aussi, je n’aime pas être seule.

En ce moment je m’entraîne un peu à Counter Strike aussi =)

Cette passion pour les jeux vidéo te vient de qui ?

Cette passion doit probablement venir de mes frères, ils jouaient ensemble dès le plus jeune âge et participaient à des tournois ensemble, remportaient des titres... Alors j’ai essayé de me mettre à chaque jeu auxquels ils jouaient "pour faire comme eux" et j’ai adoré.

Tu dois avoir beaucoup de réflexions sur ton âge et sur le fait d’être une fille.

En effet, j’en ai eu beaucoup et vraiment beaucoup qui étaient désagréables voir humiliantes et qui m’ont motivé à être reconnue pour prouver ce que je vaux. Je devrais en partie les remercier tout de même, grâce à eux ma volonté était d’autant plus grande.

Maintenant que j’ai pu montrer à plusieurs reprises ce que je vaux, les critiques sur mon âge et mon sexe diminuent fortement et les joueurs n’hésitent pas à me serrer la main, à discuter avec moi normalement...alors que c’était l’inverse au tout début de mon parcours.

Ton entourage (famille et école) est fier de toi ? Ou jouer est un peu comme ton jardin secret, tu ne le dis pas.

Je sais que ma mère est fière de moi, elle me le dit souvent et puis c’est plus simple de se dire ce genre de choses entre mère-fille mais en ce qui concerne mon père et mes frères, ils ne le disent pas mais quand ils sont contents et sourient lorsque j’ai de bons résultats, je suis sure qu’ils sont fiers de moi.

A l’école c’est différent, je ne parle jamais de ma passion et de ce que je fais. Ils l’apprennent par eux-même et me demandent de temps à autre comment se passe les tournois de mon côté etc ... il y a des filles qui ne me comprennent pas et me disent que les jeux sont pour les gamins. D’ailleurs j’aurais préféré qu’ils ne sachent rien de moi sur ce sujet parce qu’après ils me regardent différemment.

Tu en souffres que cette "différence" ?

Avant j’en souffrais et je me demandais toujours comment les personnes jeunes et connues faisaient face à leurs camarades d’école. Je n’ai pas vraiment les mêmes centres d’intérêts de la plupart des gens de ma classe mais je reste toujours avec des personnes qui restent avec moi pour ce que je suis et non parce que je suis connue.

Et heureusement qu’ils sont là :)

Tu as été invitée ce week-end à la Gamer Assembly, c’est un grand honneur !

Ah ça oui, et je ne regrette pas du tout d’être venue.
C’était un évènement principalement pour les jeux PC alors je ne connaissais pas du tout l’ambiance, les joueurs. Mais je me suis bien intégrée et j’ai rencontré beaucoup de personnes vraiment sympa.

Les hommes ont bien réagit de se faire "battre par une fille" ?

Apparemment oui et puis si ils réagissaient mal devant moi, ça se serait mal passé pour eux ^^

Et puis je n’ai perdu aucun match, j’ai gagné environ 260-0 donc ils ont du finir par comprendre que les filles sont pas si nulles quoi. Et les jeux de combat ne sont pas aussi simples que beaucoup de joueurs PC pensent.

Pour atteindre un tel niveau tu t’es beaucoup entraîner ou c’est venu tout seul ? Aujourdhui encore tu t’entraînes ?

Au début c’est sûr qu’il faut beaucoup d’entraînement, faire des sessions et tournois pour acquérir beaucoup d’expériences. Ensuite je ne m’entraine vraiment pas beaucoup et je participe vraiment très rarement aux sessions, je ne m’entraine qu’avec mon frère environ 30min tous les deux jours avant un tournoi
Il y a des joueurs qui se demandent comment je fais pour être aussi forte sans faire de sessions et en ne jouant que contre une personne, à vrai dire je n’ai pas vraiment de réponses... j’ai peut-être plus de facilités que d’autres.
Aujourd’hui même je ne joue plus puisque mon frère s’est mit à WoW...même pour la GA je n’étais pas entrainé, je n’avais pas retouché au jeu depuis plus d’un mois

Un vrai don en quelque sorte.

Le petit mot de la fin ?

Je suis toujours là pour taper les machos et ceux qui sous-estiment les jeux de combat comme Soulcalibur 3. Je remercie tous ceux qui m’encouragent et qui m’aident à réaliser mon but. =)

Très bien, encore merci pour cette agréable interview, je te souhaite une bonne journée et une bonne continuation !

Ce fut un honneur pour moi de répondre à tes questions, bonne continuation à toi aussi.

   
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus