12/11/2010

Les Sims 3 sur Nintendo DS

Depuis la sortie du premier titre, en 2000, Les Sims ont bien changé. Si le concept lui n’a pas changé d’un iota, les possibilités elles sont devenues infinies ; surtout depuis les Sims 3. Et devant le succès implacable de ce troisième opus, Electronic Arts n’a pas hésité à adapter le célèbre jeu sur consoles (Xbox 360, PS3, Wii et Nintendo DS).

Et même si je ne suis pas une grande fan des Sims (oui c’est possible pour une fille !), je me suis laissée tenter par la version DS. J’aime beaucoup l’idée de pouvoir jouer à un tel jeu sur une console portable, de pouvoir mener une seconde vie entre deux arrêts de métro, de se trouver un emploi ou un mari entre deux dossiers.

La version Nintendo DS propose presque toutes les même possibilités que sur la version PC. A certains détails près bien sûr. Mais le plus gros du jeu est là : créer un personnage, lui attribuer des traits de caractère, le karma, l’ambition, les activités...

Vous allez ainsi pouvoir créer un Sims à votre image (ou non) et lui définir une personnalité. Définissez ensuite un plan de carrière et c’est parti ! La mienne veut devenir cuisinière professionnelle, cela vous étonne ?

La vie peut enfin commencer : à vous de choisir ce que vous allez faire, bouquiner, trouver un job, faire de la gym, se faire masser, apprendre à dessiner, devenir médecin, pêcher... Malgré tout, le temps sera compté. Car une fois que vous aurez trouvé un travail et rempli les besoins primaires de votre Sims (dormir, manger, se laver, se divertir...), il ne vous restera plus beaucoup de temps pour vous amuser et découvrir d’autres choses. Et c’est là le grand reproche de ce jeu : on s’ennuie fermement ! Pendant que votre Sims est occupé, à travailler ou à dormir, vous ne pouvez rien faire d’autre. Et accélérer le temps ne résout rien...

J’ai également été très déçue par les graphismes du jeu. Electronic Arts a fait le choix de garder un style très réaliste, mais cela ne marche pas ! Les décors et les personnages sont extrêmement pixellisés ; on a presque peur de zoomer. On aurait aimer qu’une équipe travaille plus durement sur les graphismes et nous les adapte à une petite console comme celle-là. La bande-son est elle très pauvre et renforce le sentiment d’ennui.

Mais malgré tout, on peut tirer un coup de chapeau aux développeurs qui ont fait du bon boulot pour adapter la jouabilité du jeu à une console. Là rien à redire. C’est très facile, très fluide, à la portée de tous.

Si vous êtes un habitué des Sims, vous saurez trouver votre compte avec cette version DS. On prend quand même du bon temps et les limites du jeu sont très réduites. Vous retrouverez le jeu que vous avez tant aimé sur PC et vous apprécierez de pouvoir y jouer partout.
Pour les autres, les non-convertis, ce titre ne vous convaincra sûrement pas. Il vous faudra trouver un autre jeu pour occuper vos soirées !

     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus