Les Bonobos, par Laurent Baffie

Je suis un peu gênée de vous parler de cette pièce seulement aujourd’hui, mais je ne l’ai découverte moi-même qu’en mai dernier. Les représentations sont malheureusement terminées sur Paris, mais la pièce devrait partir en tournée à partir d’octobre 2012. Je suis donc en avance, non ?

Derrière ce nom très animalier se cache une pièce de Laurent Baffie qui traite d’un sujet que l’on connait un peu mieux dorénavant (merci Intouchables) : les handicapés. Les Bonobos, c’est en fait l’histoire de trois potes, chacun handicapé à sa manière, l’un est sourd, l’autre muet et le dernier aveugle. Les trois amis d’enfance en ont assez de devoir payer pour obtenir les faveurs des femmes. Ils vont donc passer par un site de rencontre et tenter de cacher leurs particularités à leurs prétendantes.

Le décor est immédiatement posé et on ne tourne pas autour du pot. L’ensemble de la pièce est un régal, tantôt subtile, tantôt vulgaire, mais toujours cocasse. Ici, pas de misérabilisme, les handicapés jouent de leur originalité et de leur personnalité. Les trois compères vont donc s’entraider, tour à tour, pour séduire trois jeunes filles, tout en leur dissimulant leur handicap et en jouant avec la technologie. Ca marche plutôt bien, la pièce est pleine d’idées, d’allusions, on passe un très bon moment.

Mention spéciale aux acteurs et actrices, qui réalisent tous une très belle performance.

Pour les plus réfractaires à Laurent Baffie (qui sont nombreux je n’en doute pas), sachez qu’il joue le rôle du muet. Vous serez au moins tranquille durant la soirée.

     
 

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle