Le soir où j’ai rencontré le rugby

Quand cette semaine, j’ai reçu une invitation pour aller voir un match de Rugby au Stade de France, j’avoue que je n’ai pas franchement sauté de joie. Moi et le sport, nous ne vivons pas une histoire d’amour franche. Et je le confesse, je ne regarde jamais de matchs (même les grands) à la télé et je ne mets jamais les pieds dans un stade sauf pour les concerts... Mais je suis curieuse, et en plus c’était un match avec l’équipe de France, donc cela se tente. Et pour vous prouver ma grande connaissance de l’actualité sportive, j’ai même annoncé sur les réseaux sociaux que j’allais voir France-Argentine... bon on m’a vite remis gentiment dans le droit chemin en m’indiquant que mes argentins auraient plutôt la nationalité australienne...

Le samedi soir est arrivé, direction le Stade de France, et c’est habillée comme pour un trek en montagne (oui on m’avait coaché sur twitter que j’allais mourir de froid) que je fut accueillie par mes adorables hôtes, Odile et Cécile de chez Orange pour le cocktail d’avant-match. Et là, une coupe de champagne à la main (oui juste pour se réchauffer), je fut plongée dans le monde du rugby. Les gars sont robustes, les accents chantent, les pronostics fusent... Puis Cécile me présente comme si c’était tout à fait naturel Sandra et Philippe à qui j’ose dire que je ne connais rien de rien à ce sport. "Tu connais rien ?, et bien on va te placer avec nous et tu vas tout comprendre". Et oui, car Sandra est en fait la femme de Raphael Ibanez, fille de de Claude Dourthe, soeur de Richard Dourthe et belle-soeur d’Olivier Magne (vous avez vu comme je vous sors des noms comme une pro !) et Philippe est en fait Monsieur Dintrans, ancien capitaine de l’équipe de France. Pour un baptême, je peux dire que j’ai une chance incroyable.

PNG - 1.3 Mo

Et effectivement, placée entre tous les deux, j’ai vécu un moment extraordinaire. Et c’est avec tellement de gentillesse qu’ils m’ont donné les clefs, les cotés techniques mais aussi psychologiques du rugby. Maintenant j’ai compris la touche, les enjeux de la mélée et j’ai appris des expressions telles que celui là "il a une frappe de pinson", "Achète des bonnes baskets à ta mère et fais la rentrer, cela sera mieux !". Et oui ma voisine au eu raison de me reprendre quand il y a eu une mélée un peu bagarreuse et que j’ai lancé "c’est un sport de sale gosse, non ?", "non, c’est un sport de courageux.".

PNG - 1.2 Mo

Alors que les choses soient claires l’Australie a littéralement humilié l’équipe de France. Les Wallabies ont en effet infligé une sérieuse défaite au XV tricolore en s’imposant 59 à 16. Mais moi, j’ai gagné un superbe voyage dans ce monde de l’ovalie. Et la prochaine fois que l’on me propose de revenir au Stade, là je n’hésiterai plus !

PNG - 1.2 Mo

Un grand merci à Orange, en particulier Odile Roujol, Cécile Rivieccio et Stéphane Tardivel. Et un énorme bisou à Sandra Ibanez et Philippe Dintrans.

     
 

Catégories

Bidules

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus