3/09/2007

Le QPAD|CT en test

GamOngirlS a eu la chance de tester les quatre tapis de souris phares qui ont fait sa notoriété. Nous allons commencer par le plus connu et le plus réputé du moment : le QPAD. C’est l’un des plus grand disponible sur le marché actuel. Il se décline en 2 couleurs (noir ou blanc), 2 tailles (large ou medium) et 2 épaisseurs différentes (4 ou 1,5 mm), autant vous dire que vous allez le choix !

Pour ce test, nous avons choisi d’essayer le large noir. Il mesure 40,5 de long et 28,5 de hauteur pour 4 millimètres d’épaisseur. Devant autant de surface, je vous sens dubitatif : mais allez-y, prenez votre règle et imaginez. Il doit bien faire 2 ou 3 fois votre simple tapis de souris en mousse ! Cette grandeur peut paraître inutile et bien encombrante pour de simples utilisateurs, mais avec des gameurs aux grandes sensibilités, cette largeur prend tout son sens. Elle accompagne votre souris dans tous les mouvements que vous faites, grands ou petits, celle-ci trouvera toujours de la matière pour glisser.

Dès la réception du produit, celui-ci impressionne. La boite est grande mais toute petite en même temps ! Votre tapis de souris est bien enroulé au chaud dans un tube en plastique. Si bien emballé qu’il vous faudra prévoir un objet pointu pour enlever les agrafes. Ainsi le tapis de souris ne risque pas de s’abîmer. La boite peut se conserver et même se réutiliser. L’avantage du tapis de souris en mousse, c’est sa maniabilité et le fait que l’on peut le transporter facilement. Les amis "Lanneurs" connaissent ce problème : quand il est venu le temps de démonter tout son PC et de faire rentrer tous ses périphériques dans un même sac, ce dernier en prend un coup à chaque fois ! Là il suffit juste d’enrouler son tapis de souris et de le glisser au fond du sac, entre le clavier et la souris, rien à voir avec les gros tapis rigides.

Le design du tapis de souris sort lui aussi de l’ordinaire. Que vous l’ayez choisi en noir ou en blanc, un grand Q apparaît sur le tissu, avec, en bas à gauche, le logo de la marque.

Sous le tapis de souris, une matière agrippante empêche celui-ci de bouger dans tous les sens. Il reste donc calé à votre bureau.

Passons maintenant à la glisse, puisque qu’après tout c’est sa première fonction. J’ai voulu l’essayer avec trois souris différentes, une à boule (j’ai du chercher loin dans mes armoires !), une optique toute simple et enfin une souris de gameur, une Razer diamondback.

- Tout d’abord, avec la souris à boule. La sensation est la même que sur d’autres matières : peu gracieuse, bruyante et gênante. Mais me direz-vous, qui utilise encore de nos jours une souris à boule ?!

- Essayons maintenant avec une souris optique basique. La souris possède quatre petits patins. Si les vôtres sont usés ou bien encore inexistants, un lot de cinq patins autocollants en Téflon sont livrés avec le tapis de souris ! Bien pratique, car ainsi ces patins, créés spécialement pour le tapis de souris, rendent une seconde jeunesse à votre souris et on apprécie mieux la glisse. Le mouvement est fluide et simple, votre souris glisse très bien, va de long en large. Certains pourront prendre peur des dessins présents sur le QPAD|CT, peur que votre trajectoire soit déviée, mais rassurez-vous, ces tapis de souris ont été entièrement pensés pour n’importe quelle souris optique. Votre trajectoire est donc parfaitement reproduite, sans à-coups ni perte.

- Avec une souris de gameur maintenant. Ces souris, réservées aux adeptes des jeux vidéo à haute dose, ont été pensées pour une prise en main et une glisse optimale. Des patins sont donc déjà posés sous votre souris. Cependant, vous pouvez toujours les remplacer par ceux fournis. Ceci est même d’ailleurs conseillé, mais là rien ne vous empêche de faire à votre guise. Car avec ou sans, la glisse est irréprochable ! Fluide, simple, dynamique, très réactive.

Enfin, dans chaque tapis de souris est fourni un lot de patins prédécoupés, à coller sur votre souris, afin d’améliorer la glisse. Pour les poser, il faut tout d’abord décoller les patins déjà existants et nettoyer votre souris, pour enlever la poussière et la colle. Une fois en place, les patins font la différence : la souris glisse mieux, plus vite et plus loin. Votre souris est ainsi complètement adaptée à votre tapis de souris.

On peut donc conclure que, souris de gameurs ou non, le choix de ce tapis peut se faire les yeux fermés ! Il convient à tous types de souris et à tous styles de jeu. Sa grandeur, qui peut paraître désuète, s’avère être en fait un atout, car tous vos mouvements sont suivis et accompagnés par le tapis. La glisse se fait naturellement, rapidement mais sûrement. Et si vous êtes encore réticents après ça, voici l’argument imparable : son design : il est très original et change des tapis fades et unicolores.

Vous trouverez ce tapis de souris en vente sur de nombreux sites web, spécialisés ou non dans l’e-sport. Le prix fixé par QPAD pour les larges est de 31 euros et 26 euros pour les medium. Grande taille mais petit prix donc !

     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus