La palette Lolita de Marc Jacobs

Cela fait un petit moment que ces palettes sont sorties de nos Sephora préférés, mais il n’est jamais trop tard pour craquer n’est-ce pas ? Je lorgnais dessus depuis très longtemps, trouvant toujours une excuse pour ne pas l’acheter, "non j’ai déjà trop de fards", "allez le mois prochain", "attends la prochaine paie"... Et puis lassée d’attendre, j’ai succombé !

J’ai donc craqué pour la palette Lolita, la palette de nude par excellence.
L’objet en lui-même est déjà très joli, on tape tout de suite dans le luxe (ou presque). Le boitier, tout arrondi, propose un noir brillant (qui marque bien les traces de doigts... grrr) et son format s’intègre pile dans ma trousse de voyage. La palette est livrée avec une petite pochette noire, pour la protéger et la transporter et un embout mousse. Autant vous dire que l’embout mousse est toujours dans son plastique... Petite déception pour la pochette, dont le bouton s’était déjà décousu au bout de la troisième utilisation...

Rabattons-nous plutôt sur les fards, puisque c’est cela qui nous intéresse. Les teintes, au nombre de sept, sont toutes magnifiques et chacune très différente.
Les trois premières couleurs sont plutôt mattes mais je ne m’en sers que très rarement. Ceux-ci sont malheureusement pas assez pigmentés et très poudreux.
Les irisés ont plutôt ma préférence. Les trois derniers proposent des teintes plus cuivrées et dorées (ce que j’adore) et vont très bien à appliquer.
Celui du milieu est un rosé très doré avec beaucoup de paillettes... Tellement que le reste du visage se retrouve régulièrement pailleté lui-aussi. A réserver pour les soirées donc...

Bilan mitigé donc pour cette palette Lolita de Marc Jacobs. J’étais ultra enthousiaste à l’idée de me l’acheter et je me retrouve avec quelques petites déceptions qui, à 53,50 € la palette, commencent de peser lourd. Mais je l’aime malgré tout beaucoup, notamment pour son design et ses teintes irisées.

     
 

Catégories

Beauté

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle