La douceur du Dimanche : Les truffes de Nicolas

Au cours d’un voyage de presse mémorable à San Francisco au pays des Sims, j’ai fait une belle rencontre avec Nicolas, un journaliste aussi talentueux que gentil. En plus d’être bon à l’écrit, il sait très bien manier l’appareil photo et vous donne de très bons conseils pour retoucher comme une pro sur Photoshop. Et cet homme est vraiment complet puisque c’est lui aujourd’hui qui vous livre un de ses secrets de cuisine : les truffes au chocolat. 


A toi, Nico !



Oui, les hommes aussi ça fait la cuisine, il n’y a pas de raison ! Et aujourd’hui je vous propose une recette franchement simple, mais dont le résultat vous fera briller en société : fabriquer vous-même de belles truffes au chocolat.

Le gros avantage de cette recette c’est qu’elle est simplifiée, c’est-à-dire que vous n’aurez pas besoin de vous amuser à faire un tablage au chocolat, ce qui est véritablement pénible quand on est que moyennement équipé… comme moi.

Bien, pour une quarantaine de truffes vous aurez besoin de

280 g de chocolat à dessert
125 g de beurre doux
125 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
2 jaunes d’œufs
50g de cacao en poudre (style Van’Houten)

Pour la déco, on peut aussi rajouter :
50 g de pralin en poudre
50 g d’amandes brisées

Commencez par couper le chocolat en petits morceaux afin de le faire fondre. Si vous ne possédez pas de balance alimentaire, couper exactement 280 grammes de chocolat peut s’avérer difficile. Heureusement, les mathématiques sont vos amis. Une tablette de 200 grammes comporte 8 rangées de 5 carrés. Après un rapide calcul, un carré pèse 5 grammes. Il vous en faudra donc 56. Soit, dix rangées et deux carrés. Merci les maths !


Faites fondre le chocolat au bain marie, et surtout pas au four micro-onde ! Là encore, la science vous vient en aide, grâce à Archimède qui à découvert que lorsqu’on plonge un corps dans un liquide, ce dernier à tendance à déborder ! Aussi, lorsque vous remplirez la casserole du dessous, souvenez-vous qu’au moment où vous plongerez le second récipient contenant le chocolat, le niveau de l’eau montera subitement. Et de l’eau bouillante sur les pieds, c’est pas génial. Merci Archimède !

Bien, cette parenthèse scientifique terminée, passons à la suite. Une fois que le chocolat est fondu, insérer y le beurre que vous aurez coupé en petits dés au préalable. N’insérez pas tout d’un coup, allez-y progressivement et remuez bien. Pour un meilleure résultat, et éviter un choc thermique, pensez à sortir votre beurre de votre frigo assez tôt de sorte qu’il soit le plus possible à température ambiante. 

Une fois que l’ensemble est homogène, retirez-le du feu et placez le dans un plat. Rajoutez alors le sucre glace, les jaunes d’œufs, et le sucre vanillé puis mélangez jusqu’à obtenir un mélange une nouvelle fois bien homogène.


Placez votre mélange au frigo entre une et deux heures histoire que la pâte soit bien solide. Pour savoir si la pâte à atteins la bonne consistance, si vous essayez d’appuyer dessus vous devez former un petit trou, et non pas vous enfoncer jusqu’au poignet dans le chocolat liquide.

Armez-vous maintenant d’une petite cuillère, ainsi que de trois coupelles, et d’un plat. Dans les trois coupelles, vous verserez vos enrobages. Ici, nous avons une coupelle avec de la pralin en poudre, une autre aux amandes pilées et la dernière avec du cacao.


Raclez la pâte jusqu’à remplir la cuillère, puis formez une boule avec la main. Trempez ensuite cette boule dans l’enrobage de votre choix. Procédez jusqu’à ce que vous n’ayez plus de pâte. Conservez ensuite au frigo jusqu’à dégustation !

Il ne vous reste plus qu’à attendre les compliments de vos invités !




   
 

Catégories

Food

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle