La Logitech G303 m’a charmé

Je passe mes journées entières devant un ordinateur, que ce soit pour le boulot, pour le blog ou même personnellement. Il est donc important d’avoir les bons outils, afin que les heures passées soient les plus agréables possibles.
Et l’un des plus important pour moi est sans nul doute la souris. Je ne pourrais pas travailler sans une souris un minimum confortable et ergonomique.

Ma dernière découverte vient de chez Logitech et porte le nom, un peu compliqué, de G303 Daedalus Prime. Lorsque je l’ai prise en main, j’ai d’abord eu peur. La souris est petite et plate, pas du tout le type de souris que j’utilise d’habitude. Mais après quelques jours d’utilisation, ma main s’est faite à la forme et c’est finalement très agréable. La Logitech a le cul légèrement bombé et large, la paume de la main s’y glisse donc parfaitement.

Logitech G303 Daedalus Apex

Logitech G303 Daedalus Apex

La force de cette souris, en plus de son ergonomie, est le niveau de personnalisation qu’elle permet. Tout d’abord, et très futilement, j’adore pouvoir mettre LA couleur que je souhaite (selon un code hexadécimal) et non avoir le choix entre un certain nombre de coloris. Ici, j’ai pu mettre ma couleur, celle qui me définit, et la garder même en changeant d’ordinateur.

Logitech G303 Daedalus Apex

Logitech G303 Daedalus Apex

Cette G303 dispose d’un capteur ultra précis, dont il est possible de régler l’intensité et la vitesse. De plus, celui-ci s’adapte à la surface de la souris. La Logitech embarque également une mémoire interne, ce qui permet de transporter avec soi ses différents profils et de les retrouver sans configuration sur n’importe quel PC.

Logitech G303 Daedalus Apex

Et puis je suis évidemment tombée sous le charme de son design : j’aime beaucoup son allure, ses grands boutons, son confort et ses côtés qui s’illuminent.

Logitech G303 Daedalus Prime, 69,99 €

     
 

Catégories

HighTech
En savoir plus : Logitech G303 Daedalus Prime

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle