13/12/2006

L’art du cadeau sadique

Nous sommes supposés être ici entre personnes de bonne compagnie, partageant la même passion. Nous avons donc le plaisir de vous présenter un "accessoire" qui pourrait vous rendre dingue. L’indécision, l’hésitation, vous placent parfois dans la situation d’un robot break-dancer en plein bug. Un pas en avant, un pas arrière, difficile de prendre une décision.

Aujourd’hui, le joueur est forcément cultivé sur sa passion. Celui qui n’est pas capable de sortir une centaine de titres de plus de vingt ans sur des consoles oubliées n’est pas considéré comme un vrai joueur. Aujourd’hui, il faut forcément préférer les pixels du rétrogaming aux graphismes de la nouvelle génération pour être considéré comme un vrai passionné. Ce genre de personnes ne réalisent pas qu’elle sorte de faiblesse elles dévoilent au grand jour. Imaginez un peu que leur passion les empêche d’ouvrir un cadeau...

Mais quelle situation pourrait les placer dans un tel état ? Le papier cadeau Space Invaders tout simplement... Connaissant la nature des gugus, ils seraient capables de décider de ne rien ouvrir et d’exposer le paquet dans leur chambre, la référence sublîment la curiosité du contenu. Si vous connaissez ce genre d’individu dans votre entourage, nous vous encourageons à réaliser l’expérience et à nous faire parvenir les photos/vidéos de la situation.

   
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle