J’ai enfin découvert le Café Pouchkine

Il y a des lieux devant lesquels on passe souvent, des lieux dont les vitrines vous mettents des étoiles gourmandes dans les yeux, des lieux dont le nom vous emmène en voyage... et pourtant ces lieux, vous n’y rentrez pas... pas le temps... pas le moment... et à chaque fois, il y a un fond de regret...

C’est exactement ce que je vivais avec le Café Pouchkine qui est lové dans le Printemps Hausmann. Heureusement, un beau jour, on s’arrête enfin...

JPEG - 129.5 ko

Dans ce petit corner mignon, il faut déjà prendre du plaisir rien qu’en regardant les pâtisseries. Chaque gâteau est joliment travaillé, petite oeuvre d’art. Puis on lit les noms et là, c’est direction Moscou directement, belle invitation au voyage.

JPEG - 154.8 ko

Arrêtons de baver, on s’installe pour faire un break bien mérité (un break est toujours mérité). Je n’ai pas résisté à gouter les Pirojkis, petits patés aux légumes ou à la viande. Charmante et délicieuse mise en bouche. Puis j’ai craqué pour le Feijoa, à la gelée de Fraise et d’hibiscus, d’une fraicheur en bouche très délicate. Mon compagnon d’infortune a succombé pour la chouquette garnie d’une mousse légère à la vanille. Et on boit quoi ? Un chocolat bien sur ! Epais, gouteux, fort en gout, servi à l’ancienne...

JPEG - 93 ko

Bon vous l’aurez compris, désormais, le shopping dans les grands magasins se ponctuera par une halte sucrée-salée au parfum russe.

     
 

Catégories

Food

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus