Interview d’une joueuse Call of Duty : sAng9.MiMi

Ce week-end présente à l’UTT Arena de Troyes, une lan de 300 personnes, j’ai eu la chance de pouvoir interview l’équipe gagnante du tournoi Call of Duty 4 : l’équipe sAng9. Au sein de leur équipe, ils ont accueillis Mimi, joueuse Call of Duty depuis plus d’un an. Entretien avec la seule fille du tournoi.

- GamonGirls : Bonjour et merci beaucoup de nous accorder cette interview. Tout d’abord, pourquoi avoir choisi Call of Duty 4 plutôt qu’un autre jeu ?

- sAng9.MiMi : J’ai découvert Call of Duty 4 récemment, il y a presque un an et demi et l’univers du jeu m’a plu, l’univers moderne, contemporain... J’ai tout de suite accroché avec le gameplay, les graphismes et depuis j’y joue assez régulièrement. Pourquoi Call of Duty plutôt qu’un autre ? Parce qu’à l’époque il venait juste de sortir et je me suis justement intéressée aux FPS et du coup c’est un peu un concours de circonstance.

J’ai essayé Counter Strike Source mais personnellement ça ne m’a pas beaucoup attiré. Ce sont des jeux assez différents même si Call of Duty est un peu le descendant de Counter Strike. Mais j’ai vraiment accroché sur la série des Call of Duty, que ce soit le 4 ou le 2.

-  Tu as essayé le nouveau Call of Duty, le World at War ?

- Oui j’ai essayé, j’y ai un peu joué. Mais je pense que pour le fun il peut être sympa mais il n’est pas adapté à la compétition. Il n’a aucun avenir "sportif".

- A tes débuts, tu as commencé toute seule ou directement en team ?

- Jusqu’à très peu de temps, je jouait uniquement seule. Pour cette lan, j’ai été appelée en renfort à la dernière minute, pour remplacer un joueur de l’équipe qui n’a pas pu se déplacer. Et finalement, de jouer en team m’a beaucoup plu, cela ne m’a pas plus impressionné que ça. Au contraire, cela m’a motivé de jouer en lan. Sans non plus avoir une grosse expérience du jeu en team, je trouve que c’est un stage intensif et tu apprends plein de trucs en très peu de temps.

- Parles nous un peu de l’esport féminin et de Call of Duty. Est-ce qu’il y a beaucoup de joueuses et d’équipes ?

- En fait il y a des sections filles dans certaines équipes mais déjà très peu comparé à Counter Strike, c’est vraiment minime. Et s’il y a une section fille c’est généralement pour le fun. La section garçon est généralement pro ou avec un bon level, et ils ouvrent une section fille pour "faire bien", pour dire qu’ils sont ouverts d’esprit.

Mais le jeu en est encore à ses balbutiements, il commence d’être de plus en plus présent en lan. On peut espérer que, d’ici quelques temps, ça se développe pour les filles aussi

En individuel, il y a quelques filles mais soit elles ne se montrent pas trop, soit elles sont comme moi, elles ne sont pas là pour entrer dans une équipe et faire un truc sérieux

- Tu comptes faire d’autres compétitions de ce style, chercher réellement une équipe pour la suite ?

- Je n’ai jamais eu l’ambition d’être dans une team, c’est quelque chose qui ne m’attirait pas forcément. Mais là c’est vrai que depuis la lan, intégrer une bonne team, une équipe sympa avec laquelle on peut faire des lans et des compétitions et s’amuser, pourquoi pas oui. Si on me propose, j’y réfléchirais.

Mais je n’ai pas encore tout à fait le matériel pour, c’est plus une question de logistique et de matériel qui pour l’instant me freine un petit peu. Mais de faire cette lan m’a enlevé quelques aprioris que j’avais sur les teams, disant que dans une team on a toujours la pression, il faut toujours être au top... Mais il s’agit juste de trouver les bons coéquipiers.

- Est-ce que la communauté Call of Duty est développée ? Est-elle sympathique, ouverte ?

- C’est quelque chose aussi qui m’a beaucoup attiré dans Call of Duty la comunauté, les gens sont assez sympa. Évidemment il y a quelques exceptions, des cas comme partout, mais c’est vrai que les gens se prennent pas trop la tête. Tu arrives sur un serveur, tu dis bonjour les gens te répondent, pareil quand tu parts et que tu dis au revoir. Tu peux déconner. De l’expérience que j’en ai et des gens que j’ai rencontré, je n’ai jamais vraiment eu vraiment de problème.

- Et quand tu parles au micro, et que les joueurs reconnaissent une voix de fille, tu n’a pas trop de réflexions ?

- On me questionne souvent oui : quand on voit mon xfire (système de messagerie pour les joueurs) par exemple, il y a marqué féminin, les gens me demandent "mais t’es vraiment une fille ?" et je dis "oui bien sûr, pourquoi mentir sur son sexe". J’ai pas vraiment eu de remarques. La première que j’en ai eu c’est bizarrement à cette lan, de la part d’un joueur de DotA (Defense of the Ancients, dérivé du jeu Warcraft 3). C’est toujours les même remarques : "vous les filles c’est génétique, vous n’aurez jamais un aussi bon level que les mecs". Quand tu entends ça, tu laisse couler. Ce genre de propos, je pense qu’ils y en a malgré tout pas mal qui le pensent mais peut être moins qui le disent. Oui une fille ça joue aux Sims. Moi j’adore les Sims ! Mais j’adore aussi les FPS !

- Les compétitions féminines sous Counter Strike sont maintenant beaucoup développées, notamment avec les emuLates, qui sont mondialement connues. Est-ce que d’arriver jusqu’à ce niveau t’intéresserait ?

- Si j’en ai la possibilité, si on me propose de rentrer dans une grosse écurie et si Call of Duty 4 se développe dans ce sens là, pourquoi pas oui. Mais après il faut faire la part des choses. Je garde ça avant tout comme une passion, c’est un truc que j’adore faire, je ne voudrais surtout pas avoir des obligations qui me gâcherait mon plaisir. J’aime jouer, m’amuser. Le jour où je verrais que je ne m’amuse plus, là il faudra que je réfléchisse.

Je pense que dans quelques années, il y a aura de la relève, des filles plus jeunes, qui vont commencer plus tôt et qui vont être très très bonne, on aura intérêt à se méfier.

- Sinon cela fait longtemps que tu joue aux jeux vidéoo ?

- Alors moi j’ai commencé sur console, il y a encore quelques années. Puis je suis passée sur PC il y a de ça un an et demi environ pour les FPS. Ca a été une révélation. Après pour d’autres jeux, comme Age of Empire, j’ai toujours joué sur PC.

- Avant cela, tu avais déjà fait une lan comme celle-ci ?

- J’avais déjà fait une lan en décembre dernier à Paris, avec les sAng9 toujours, mais pour l’équipe Farcry 2. Mais cette fois c’était vraiment pour le fun.

- Je te laisse le mot de la fin :

- J’ai été très très contente de participer à cette lan et je crois fort que Call of Duty 4 a ses chances et qu’il est sur la bonne voie pour essayer d’être dans la même veine que des jeux comme Counter Strike, qui sont aujourd’hui à l’apogée de l’e-sport. J’espère vraiment aussi que les filles, dans le monde du jeu vidéo en général, puissent être acceptée. C’est un peu bateau mais c’est bête parce qu’après tout on est des filles, on est deux mains, un cerveau, généralement on a une façon de penser qui est plus efficace que celle des garçons, qui est peut être différente mais qui fait justement la différence. Moi je crois en l’avenir des filles dans l’e-sport dans n’importe quel jeu ou compétition et je suis bien contente de voir des filles pro y arriver, c’est une belle chose.

     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle