Ingress, mon nouveau terrain de jeu

Dans la tribu, c’est à celui qui trouvera le meilleur jeu qui rendra addict l’autre... et là je crois que l’homme a frappé fort en me faisant découvrir Ingress... un jeu made in Google...

Le principe ? Je simplifie à mort... déjà choisis ton camps camarade... soit vous êtes "bleu" la résistance, soit "vert" les illuminés... (moi je suis bleue, j’aime à croire que l’on est résistants en France) ensuite la carte du monde... oui du vrai monde... et dessus des milliers de portails sont installés et le but est de faire passer ces bases à vos couleurs... mais pour cela... il faut sortir... oui impossible de rester comme un loukoum dans votre canapé... pour attaquer il faut être très proche des portails... et ça déjà cela me plait. Cela ressemble un peu à une chasse au trésor et ce qui est intéressant c’est que chaque portail correspond à un monument, un endroit ou une architecture remarquable, du street art... bref c’est donc un excellent moyen de faire des découvertes dans son quartier, sa ville...

Mais ce qui me plait le plus, c’est le coté social... il y a une vraie communauté prête à t’aider, à t’expliquer, à augmenter ton level... oui parce qu’au début ce n’est pas facile d’attaquer de gros portails avec ton petit level 1 ou 2... alors les "anciens" à votre appel viennent faire le ménage et vous laissent le soin de prendre placer tes balises appelées Resonator afin de gagner des points. Sur Paris, il y a une super communauté et à peine nous avions dit que nous étions avides de conseils qu’un Zouave et un Radis Féroce (ahhh vous croyiez qu’on avait pas de pseudos dans ce jeu ?) nous ont proposé une rencontre réelle et avec beaucoup de patience nous ont expliqué les stratégies. Et gràce à eux, je suis passée au level 3, très fière... puis le lendemain niveau 4 agrémenté d’une rencontre avec un sympathique canard... bon il va falloir être patiente pour augmenter mais c’est amusant...

Parfois, on repère aussi un "vert" qui essaye de te piquer ton portail, oui j’ai mon portail fétiche, celui en bas de chez moi que je veille avec amour, et cela finit par une discussion bon-enfant...

Sortir, découvrir, faire des rencontres... c’est ainsi que j’imagine le jeu vidéo aujourd’hui...

Alors attention, c’est très addictif !

Sur Android et IOS

     
 

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus