Imbattable sur les verres à vin... ou presque

Ce que j’aime dans les soirées blogueurs, bien sur c’est de rencontrer les copains comme Manou ou Viinz, mais c’est surtout ressortir un peu moins greluche qu’en arrivant.

Et je peux vous dire que la soirée "Autour d’un verre" organisée par Guy Degrenne a été parfaite pour cela.

Déjà le lieu. Les Caves Elvezir dans le 3ème à Paris. Il ne faut pas hésiter à pousser la porte de cette petite boutique qui cache une merveilleuse cave voutée.



Ensuite place à la dégustation de vin. Ahhhhh ! Attention pas d’affolement, on ne se jette pas comme ça sur le nectar. Non, non, non ! D’abord on écoute attentivement le Maitre de Cérémonie, Aurélien Lallemand, sommelier et amoureux du vin.

Et oui un vin, c’est d’abord des arômes, alors, on fait tourner de petites fioles aux parfums de pamplemousse, de pain chaud ou de cassis. Et on retient tout ça dans sa mémoire interne car il va falloir les retrouver quand on va déguster.

Et puis, bien sur parce que nous sommes là aussi pour ça, un petit cours sur les verres à vin. Comme je suis sympa déjà, je vous mets ce petit croquis qui va vous permettre de briller en société.



Et tout d’un coup notre sommelier lâche : "le goût du vin va aussi varier selon le verre utilisé". Mais bien sur... et la marmotte... Petits sourires en coin, nous sommes quand même dans une soirée de présentation de la nouvelle collection de verres Guy Degrenne... Et sur de lui, il continue : "vous allez en avoir la preuve !".

Et là-dessus, on nous amène le premier vin à la fois dans un verre de dégustation et dans un petit verre ballon tout ce qu’il y a de classique. Et bien, il avait raison le bougre. Ce ne sont plus du tout les mêmes sensations tant olfactives que gustatives. Attention, je n’ai pas dit qu’une piquette se transformait comme par magie en grand vin une fois versée dans un verre adapté.

Et sur les 4 vins et champagne goutés, l’expérience s’est renouvelée. Je crois que je vais jeter mes verres ballons...



Allez pour vous rendre un peu jalouses et jaloux, voici la petite liste des vins goutés (et malheureusement recrachés... enfin pas tout...) :

- Reuilly blanc 2008 dans un verre Domaine
- Château Val Beylie 2005 dans un verre Muse
- Faugères 2006 dans un verre Hypnotic
- Champagne blanc de blanc grand cru Maison Soutrian dans une flute Dandy

   
 

Catégories

Food

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle