Hoover me donne des vapeurs

Cela fait des années que je vous répète que la high-tech, ce n’est pas seulement dans les téléphones et les appareils photo mais aussi dans tous ces appareils qui simplifient considérablement notre quotidien.

Alors quand Hoover m’a proposé le test de leur dernier lave-linge vapeur, je n’ai pas hésité très longtemps. Il faut dire qu’ils avaient des arguments les bougres !

Eux : "Alors c’est une machine vapeur 10 kgs !"
Moi : "10 kgs ????"
Eux : "Vapeur"
Moi : "10 kgs ???"
Eux : "oui, 10 kgs mais vapeur !"
Moi : "Bon 10 kgs, ça je veux bien tester"

Je suis responsable linge d’une tribu composée d’un prince charmant qui adore avoir une chemise propre chaque jour (normal quoi), de deux ados mâles qui n’ont rien à envier aux ados femelles dans le changement intégral quotidien de leur tenue (on peut porter un jean plus d’une journée ? Oh non trop crade !), et d’une princesse un peu casse-cou qui adore faire rencontrer ses pantalons avec boue et substances variées. Vous l’avez donc compris dans un premier temps, moi, je n’avais qu’une obsession : la capacité de la bête. Et effectivement, cela change la vie... c’est vraiment le rêve de ne faire qu’une lessive au lieu de deux !

Autre avantage, du coup, les couettes n’ont plus besoin d’aller voyager vers le pressing ou les grosses machines de la laverie, elles rentrent parfaitement dedans et ont même une programme spécial.

Bon une fois mon excitation passée sur la grande capacité, je me suis penchée vers cette fameuse vapeur.

Alors attention, deux possibilités d’utiliser la vapeur.

Soit vous l’intégrez au cycle de lavage classique, c’est à dire qu’il y aura l’eau ET la vapeur. Et là, plusieurs avantages. Déjà, cela éliminerait quasi totalement les bactéries, mites, acariens, et poils d’animaux (il y a meme un programme spécial anti-allergie)... Bon étant donné que primo, on est pas allergiques dans la famille et que secondo, ces petites bêtes là ne se voient pas à l’oeil nu, je ne dois que les croire sur parole.

Par contre, ce que j’ai pu tester c’est l’efficacité de la vapeur sur du linge très sale. Les molécules sont plus petites, plus chaudes donc donc elles vont aller plus facilement et plus rapidement au coeur des tissus et ainsi mieux décrocher la saleté tenace. J’ai fait l’essai avec des torchons utilisés quand je fais de la patisserie donc chocolat, matières grasses et j’en passe et tout est ressorti nickel alors que ma machine "classique" pouvait laisser des auréoles. Idem, pour le sweat de ma fille taché de sang (je vous l’ai dit qu’elle était casse-cou).

Mais là, où j’ai adoré la vapeur, c’est quand elle ne lave pas ! Ah oui, tout de suite cela interpelle ! En effet, cette machine propose un programme tout vapeur, c’est à dire sans eau. Pourquoi faire allez-vous me dire ? Un exemple, vous portez votre ravissante petite robe lors d’une soirée, juste quelques courtes heures... elle n’est pas sale mais... elle sent la cigarette (oui, vous avez encore des amis fumeurs) ou le graillon (oui, vous adorez vous encanailler dans les friteries). Pourtant c’est LA robe que vous voulez mettre pour ce rendez-vous important le lendemain. La laver ? Pas le temps ! Et bien un petit passage dans la machine avec le programme tout vapeur, et elle ressort toute fraiche et même défroissée. Oui car cela défroisse aussi ! Pratique et innovant ! A utiliser aussi pour faciliter le repassage de certaines pièces.

Sinon en vrac, j’ai aimé aussi :

- Que la machine calcule seule la durée du cycle et l’eau nécessaire en fonction du poids du linge mis dans la machine. Donc pas de scrupules à ne pas remplir à fond la cuve.
- Qu’elle soit ultra-silencieuse
- Qu’elle ne nous propose pas une centaine de programmes différents alors que l’on le sait tous, on en utilise 3 au maxi.
- Le programme rapide qui permet de laver l’équivalent de 4 chemises en 14 minutes (moi je m’en sers pour mes affaires de gym que j’utilise chaque jour)
- Pouvoir indiquer le degré de salissure du linge et qu’un petit logo me conseille sur la quantité de lessive à utiliser
- Qu’elle soit A+++ donc peu gourmande en énergie (30% d’énergie en moins par rapport à une classe A classique).
- Le départ différé
- Ses dimensions "standard" malgré ses 10 kgs de charge

Ce que j’aurai aimé trouver :

- Une petite alarme qui me prévient quand le cycle est terminé.
- Une version inox de la machine

Bref, je suis assez conquise par ce hammam du linge qui n’est pas, comme je pouvais (je l’avoue) le croire au départ, un gadget. Cela fonctionne bien. Mais ce qui est intéressant surtout, c’est que le reste aussi tient la route, et que les programmes proposés nous facilitent vraiment cet aspect du quotidien qui n’est pas franchement glamour.

     
 

Catégories

HighTech

Tags

LiveFringues
En savoir plus : Hoover

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus