16/04/2010

God of War 3 (PS3)

God of War 3 c’est un peu LE jeu de ce début d’année, celui que tout le monde attendait. Avant cela, je n’avais jamais joué à un God of War et n’attendais pas spécialement la sortie du 3. Mais devant l’effervescence des autres joueurs, je me suis prise au jeu et je l’ai aussi attendu avec impatience, histoire de voir.

Et tout ce que je peux vous dire, c’est que je n’ai pas été déçue : le jeu m’a fait dépoussiérer la PS3 pour de bon. Cela ne m’était pas arrivé depuis le fantastique Uncharted 2 ! Alors bien sûr entre temps, il y a eu Heavy Rain, mais l’expérience n’est pas la même. Là c’est quand même du gros jeu de bourrin, qui ne demande pas grande réflexion, juste de la vitesse et un peu de perspicacité.

Pourtant, dès le début, ce n’était pas gagné : le jeu m’a complètement déroutée. En admirant Kratos sur différentes images, je m’attendais à manipuler un véritable guerrier, un "bad boy", rempli de muscles et de charisme, un peu pataud mais très vif. Une sorte de Marcus Fenix en somme. Mais finalement pas du tout ! Kratos est plutôt le contraire de tout ça : c’est un héros sans cœur, impitoyable et pas vraiment coopératif. Un homme qu’on ne présenterait pas à sa mère. Mais c’est sa maniabilité qui m’a surtout déçue, il est très speed, tout léger et court comme un lapin. Comme si le monsieur pesait 30kg... Logique, me direz-vous, pour un beat them all, il faut que ça aille vite... Mais finalement on s’habitue vite à cette rapidité et cette légèreté. Il est très maniable et les combos s’enchainent très facilement.

La caméra est ensuite la deuxième chose qui m’a dérangé. On ne peut pas la manipuler comme on le souhaite et on est tributaire des choix des développeurs. Pas toujours évident !

Mais une fois passées ces deux choses, des sentiments personnels, on peut vraiment s’amuser et admirer le fabuleux travail des développeurs. J’ai été subjuguée par les graphismes et l’environnement de jeu. Le rendu est époustouflant et on rentre très vite dans l’univers mythologique. J’ai beaucoup apprécié la cohérence du jeu, des graphismes, des ennemis… Aucune fausse note historique ou de goût, tout est harmonieux et rationnel. L’ambiance du jeu est respectée et nous transporte dans les Enfers.

Le jeu en lui-même est très complet et offre de grandes possibilités. On évolue vite, on débloque des armes, des pouvoirs et on s’éclate encore plus ! Enfin, on éclate les ennemis plutôt… Car le jeu, réservé aux plus de 18 ans, déborde de sang et de cruauté. Les adversaires ont beau être d’une taille dantesque, gigantesque, démesurée (choisissez votre adjectif), ils connaitront tous les même et malheureux sort : ils périront dans d’affreuses souffrances… Et c’est assez jouissif. God of War 3 offre aussi des séquences de plates-formes, des énigmes à résoudre, des actions à base de QTE… Autant de diversités qui en font un jeu complet et jamais ennuyant ou monotone. Un très bon jeu donc ! Un jeu qui nous rappelle que la PS3 est plus que jamais présente et qu’elle peut aussi avoir des exclus en or ! Ce n’est pas trop tôt ?

God of War 3 Sony PS3
Editeur Sony Computer Entertainment
Développeur SCE Santa Monica Studio
Web God of War
Prix 69,99 €
Pegi 18+
     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus