27/04/2009

Gardening Mama (DS)

Moi qui d’habitude aime les FPS et les bons vieux jeux de bourrins, j’ai fait de la série des "Cooking Mama" une exception. Ces jeux sont une bouffée de fraicheur et de nouveauté dans un environnement vidéoludique parfois frileux. Je suis donc une grande fan de la série. Alors quand on m’a proposé de tester en exclusivité le prochain Gardening Mama, j’ai évidemment sauté de joie et dit oui immédiatement.

Mama est la nouvelle Barbie des temps moderne, une nouvelle icône de la femme parfaite : ses talents de cuisinière ne sont plus à prouver et en plus d’être très pédagogue, elle ne se refuse pas un brin de coquetterie. Et même quand elle enfile son tablier et ses gants de jardinière, elle arrive à nous séduire.

Octobre 2008, 505 Games nous dévoilait son ambitieux projet : faire sortir Mama de devant ses fourneaux pour l’emmener jardiner au grand air. Après nous avoir initié à la cuisine du monde et nous avoir (re)donné goût à la cuisine, Mama revient avec la ferme intention de nous donner envie de jardiner. De (petite) mémoire de joueuse, je ne me souviens d’aucun jeu abordant aussi sérieusement ce thème champêtre. Gardening Mama est donc à tout fait inédit dans son genre et repose sur la même base que Cooking Mama 2 sur DS. Par l’intermédiaire de plusieurs mini-jeux, vous allez devoir planter, entretenir et prendre soin d’un somptueux jardin.

Pour commencer en douceur et apprendre les bases, le jeu vous propose de débuter par le jardin des fleurs : les tulipes et les volubilis n’attendent plus que votre main verte. Tout d’abord, vous allez devoir semer les graines, choisir de la terre et un bon engrais puis arroser votre petite plantation. Et voilà ! Ce n’est pas plus difficile que ça, en quelques minutes, vous avez déjà planté une rangée de fleurs. Une fois cette première étape réalisée, vous allez devoir suivre minutieusement la naissance et l’épanouissement de ces fleurs. Vous devrez donc garder un œil vigilant sur ces plants et si besoin les changer de terre, les arroser ou les traiter contre les insectes. Devenir un bon jardinier ne s’improvise pas, mais heureusement Mama est là pour nous expliquer et reprendre nos erreurs. Comme dans Cooking Mama 2, pour chaque étape, vous aurez la possibilité de faire un "entrainement" puis de passer réellement aux choses sérieuses une fois la manipulation assimilée. Les tâches sont pour la plupart simples et ne nécessitent que l’utilisation du stylet ou du micro. Et, si vous arrivez à finir votre dur labeur avant la moitié du temps donné, vous gagnerez un point bonus, qui, au bout de cinq, vous donnent droit à de nouveaux objets pour embellir le jardin et Mama. Vous pourrez ainsi débloquer des haies, des pots de fleurs, des nains de jardin, mais aussi des accessoires pour Mama, comme de nouvelles lunettes, des chapeaux et des couronnes de fleurs.

Mais le jeu ne se limite pas qu’aux fleurs et une fois que vous aurez pris un peu de galon, vous pourrez rendre visite à Papi, le roi des tomates et des carottes, à Papa, le champion des pommes et des cerises ou encore à Mamie, qui vous aidera dans la roseraie. D’autres personnages et fruits et légumes sont à découvrir au fil du jeu. Les épreuves sont elles aussi nombreuses et diverses et changent selon chaque plante. Vous apprendrez ainsi à poser des tuteurs, à traquer et enlever les insectes des feuilles, à traiter les plants contre les maladies, à couper les feuilles mortes ou à arroser abondamment quand il le faut. Vous devrez aussi compter sur la météo pour vous donner du fil à retordre : attention au mauvais temps ou au soleil harassant. A vous de chasser les nuages ou de tenir les plants droits pour ne pas qu’ils s’envolent pendant la tempête. Pensez aussi à bien arroser si le soleil est trop fort. Autant d’épreuves qui nous ramènent vite à la réalité. Tous les jours ne sont pas roses, et le jardin demande que l’on y consacre du temps et de la passion. Heureusement pour nous (et pour les fleurs), Mama nous rappelle à l’ordre si l’on ne s’est passé assez occupé d’une plante. La tâche n’a pas l’air facile, mais quel plaisir de finalement voir éclore ses fleurs, d’assister à l’arrivée d’un papillon ou de récolter les fruits de son travail. Un grand soulagement et une once de fierté nous envahit alors.

Vous l’aurez certainement compris, Gardening Mama est un jeu très réaliste, qui nous pose devant de réels problèmes de jardinier. J’ai d’ailleurs demandé au meilleur jardinier du… quartier, mon papa, de me donner son avis sur ce jeu. Et après quelques minutes de jeu, son bilan est plutôt positif. Il a très rapidement assimilé les gestes et les instructions demandées et m’a assuré que chaque étape décrite dans le jeu était nécessaire et que le tout est plutôt réaliste. Il m’a même avoué s’être amusé. Seul petit reproche de jardinier fait à ce jeu : il n’y a aucune notion de saison ou de calendrier. Vous pouvez planter et replanter à tout moment n’importe quel légume ou fruit, alors qu’un vrai jardinier travaille beaucoup avec un calendrier et la lune. Mais à part ce petit détail, Gardening Mama est très complet et très bien réalisé. On retrouve la même ambiance et le même univers qui nous avait déjà conquis dans Cooking Mama. Mama est toujours là pour nous aider et nous encourager. Les dessins sont séduisant et très réalistes et la musique toujours aussi enjouée et gaie.

Si vous êtes, comme nous, des adeptes de Cooking Mama DS, vous allez adorer cette version bucolique et proche de la nature. On retrouve les mêmes qualités qui ont fait le succès de la série : un concept original et séduisant, des gestes simples et réalistes, un design toujours aussi joli et un grand nombre d’épreuves et de possibilités. Les autres apprécieront s’occuper d’un espace vert virtuel. Cette activité, très reposante et apaisante, apporte de la verdure et du soleil, même dans les villes les plus sombres. Gardening Mama est un petit brin de soleil qui vient chatouiller notre envie de monter notre propre petit jardin, avec des fleurs, des légumes et des plantes aromatiques. A offrir et à s’offrir sans modération.

Gardening Mama Nintendo DS
Editeur 505 Games
Développeur Cooking Mama Ltd
Web Gardening Mama
Prix 39,99 €
Pegi 3+
     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus