E3 2009 - L’heure des bilans

Ça y est, c’est fini ou presque. L’E3 va fermer ses portes et si nous faisions un petit point ?

Déjà ce salon a été d’une qualité exceptionnelle tant au niveau des jeux, des annonces qu’au niveau de l’ambiance et de l’organisation. Fini le bling-bling, la guerre aux décibels, nous entrons dans l’ère de la maturité, et cela fait du bien. L’industrie du jeu vidéo a retrouvé une belle vitrine.

Sinon au niveau des constructeurs, le grand gagnant est sans conteste Microsoft avec son annonce aussi inattendue que fracassante du Projet Natal. Comme vous, j’étais à la fois séduite et sceptique, craignant une supercherie, un bel effet démo. Mais hier, quelques collègues de la presse française ont pu essayer la bête et ont été plus que bluffés. Cela marche ! Et très bien en plus, pourtant ils ont mis toute la mauvaise volonté du monde pour mettre en défaut la machine mais rien n’y a fait. A suivre donc, quoiqu’il arrive Microsoft a ouvert en grand la fenêtre vers le jeu vidéo du futur.

Chez les éditeurs, la palme revient à Ubisoft (Cocorico !). les jeux proposés pour cette fin d’année sont d’une qualité exceptionnelle. Il y en aura pour tous les gouts : Assassins Creed II, Splinter Cell Conviction, et bien sur le nouvel épisode des lapins Crétins. Il faut saluer aussi l’intelligence avec laquelle ils convergent vers le cinéma et cela depuis plusieurs années. James Cameron et son "Avatar"était là cette année pour le confirmer.

Un invité surprise s’est glissé chez les lauréats, et surprise est vraiment le terme. FaceBook vient de s’inviter sur toutes les consoles, impossible d’y échapper. Vos petits copains de jeu vont devenir vos "friends" et vice-versa.

En ce qui concerne, mes coups de coeur, bien sur les jeux Ubisoft précités, mais aussi "Bayonetta" de Sega, "Uncharted 2" de Naughty Dog, ""Zelda" sur DS et "Super Mario" jouable en multi-joueurs. Mais mon petit chouchou, n’est pas un jeu pour moi (quoique), ni pour les gamers purs et durs (quoique) mais pour les tous petits. Cela s’appelle "EyePet" chez Sony et l’enfant va jouer avec un petit animal virtuel (genre Kiki de tous les Kikis) et interagir avec lui grâce à une petite caméra. Plus de manette, difficile à tenir par de petites mains, mais juste une carte que l’on glisse sur une table ou parterre. Nous en reparlerons...

Bien sur, j’ai craqué totalement sur la nouvelle PSP Go. Un objet superbe, design et léger comme une plume. Maintenant il faut voir le catalogue de jeux qui sera proposé parce que c’était un peu le problème sur la PSP Classique.

Voilà, une bien jolie semaine pour les loisirs numériques et au bout du compte, le grand gagnant ne serait-il pas le jeu vidéo lui-même ?

     
 

Catégories

HighTech

Tags

E3Jeux vidéo

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle