26/02/2015

[Dijon] Le Pré aux Clercs, peut mieux faire

Dijon fait sûrement partie de ces villes comptant le plus de restaurants étoilés au m². Après Stéphane Derbord et le magnifique Chapeau rouge, nous avons décidé de tester le Pré aux Clercs, tenu par Jean-Pierre Billoux et son fils Alexis.

Idéalement situé, au cœur de la cité des ducs, vous aurez depuis la salle du restaurant une très belle vue sur la place de la Liberté et sur la mairie (et la tour Philippe le Bon). La décoration, distinguée et simple, est très accueillante.

Pour les menus, puisque c’est ce qui nous intéresse, vous avez le choix entre un menu à 57 € et 102 €. On aurait aimé avoir un choix intermédiaire, à 70-80 € mais ce n’est qu’un détail.
Nous avons donc choisi celui à 57 €, dont je vous présente les plats sans plus attendre :

Amuse-bouches

Roulé de poireaux et terrine de lapin, pommes Granny Smith et noisettes

Marbré de foie gras frais de canard aux endives caramélisées, chutney de légumes

Ballotine de volaille rôtie, persil tubéreux, purée de marrons, Oca du Pérou

Vieux Comté, gelée et mousse au vin jaune

Tube chocolat fourré à la crème de fèves tonka et cacao, éclat de rose des sables, amandes, jus acidulé

C’est alléchant n’est-ce pas ? Nous sommes ressortis repus de ce joli repas mais avec malgré tout un avis mitigé. Tout est bon et très bien exécuté mais il n’y a finalement aucune étincelle, aucune prise de risque (j’ai l’impression d’être jury Top Chef). Malgré le fait que nous nous soyons régalé, nous n’avons pas été émerveillé ou surpris. C’était pourtant ce que nous étions venu chercher avec cette étoile au Guide Michelin.

     
 
En savoir plus : Jean-Pierre Billoux

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus