Cooking Mama World : Babysitting Mama

Cette fin d’année, Mama est très occupée. Son statut d’auto-entrepreneure lui permet d’avoir plusieurs casquettes et d’être particulièrement débordée. En plus de son activité de traiteur, elle s’est également aux activités manuelles mais aussi au babysitting ! La courageuse Mama a depuis à sa charge six enfants différents et cela ne va pas être de tout repos !

Le jeu étonne tout d’abord par sa forme. Quand vous ressortirez du magasin avec ça sous le bras, vous ne passerez pas inaperçu, je peux vous l’assurer ! En effet, le jeu est fourni avec un gros bébé tout doux. Ah ben oui, vous ne comptiez quand même pas garder un enfant virtuellement !

Le bébé peluche vous servira tout au long du jeu, il faudra donc en prendre soin et ne pas le retourner ou le cogner contre un mur, sinon Mama sera très fâchée (nous n’avons bien sûr pas osé essayer... ou presque pas... promis). Pour débuter, il faut d’abord insérer la Wiimote dans le dos de l’enfant et le tenir confortablement.

Au cours du jeu, vous allez devoir prendre soin de bébé et répondre à tous ses caprices ou besoins. Il faudra donc l’empêcher de pleurer, lui donner le biberon, le faire roter (ben oui...), changer une couche, l’amuser ou même chasser les mouches qui l’empêchent de dormir ! Les épreuves sont, comme vous pouvez le voir, très originales et surtout très réalistes ! Il est dommage par contre que le jeu soit un peu compliqué à jouer. Certaines épreuves sont mal expliquées et la réactivité plus que limitée. C’est simple, il y a des épreuves que je ne suis jamais arrivée à réaliser correctement ! Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Alors je me dis qu’une petite fille aura encore plus de mal... ou pas.

Mais heureusement toutes les épreuves ne sont pas si compliquées et on se surprend même parfois à s’amuser. Le jeu est très réaliste et forcément l’enfant aussi. Monsieur sait très bien pleurer et cela s’entend (le son sort de la télé et de la Wiimote). Un peu trop d’ailleurs.

Le jeu plaira sans nul doute aux petites filles qui aime déjà prendre soin de leur bébé en plastique. Ici, l’interactivité est très bonne et le jeu peut être perçu comme un véritable apprentissage. Tout est extrêmement précis. L’univers kawaii et pastel de Cooking Mama plairont beaucoup aux plus jeunes.

Si ce jeu est une aubaine pour les enfants, il peut par contre s’agir d’un véritable calvaire pour les parents. Le jeu est incroyablement bruyant et un bon nombre seront vite fatigués par ces bruit incessants.

     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus

 @NoemieLacarelle