27/11/2009

Cooking Mama 3 (DS)

Mama est enfin de retour ! Je dis enfin car je l’ai attendu longtemps celui-là ! Alors bien sûr il y a eu Gardening Mama, qui nous a emmené dans le jardin coloré de Mama. Mais malgré tout, mon cœur balance vers la cuisine. Je guettais donc le 13 novembre avec impatience. J’avais même ressorti Cooking Mama 2 pour patienter, c’est vous dire !

Pour ce nouvel opus, Mama nous a réservé quelques surprises : d’abord nous pouvons découvrir plus de 80 nouvelles recettes. Les plats sont toujours aussi nombreux et décidemment très appétissants. Pour nous plaire, Mama n’a pas hésité à puiser dans des livres de recettes français (crème brûlée, pomme d’amour), américains (beignet, hamburger), allemands (baumkuchen), espagnols (gaspacho), ou italiens (risotto)… Bref, Mama a beaucoup voyagé et nous a ramené des spécialités de chaque pays. Bien sûr on retrouve les habituels sushis, mochi ou tempura que nous rapprochent des pays asiatiques … Et ce n’est pas pour nous déplaire. Pour accompagner ces nouveaux plats, Mama s’est aussi équipée de nouveaux ustensiles et a appris de nouvelles techniques. Vous pourrez ainsi "jouer" avec un fouet électrique, une trancheuse, un tourne broche ou encore un chalumeau. Et cette fois-ci, les gestes sont encore plus précis et originaux. Mama a parfois élevé le niveau d’un cran : il faut donc être vigilant et bien lire les consignes. Heureusement, le monde entrainement vous permet, comme son nom l’indique, de vous tester avant de passer à la pratique. Pas d’erreurs pour le coup final donc ! Comme dans le précédent, Cooking Mama 3 propose des bonus et des objets à gagner pour vous féliciter de votre rapidité. Vous pourrez ainsi revêtir Mama de beaux costumes ou la parer de bijoux brillant de milles feux.

En plus du mode "Cuisinons", on retrouve le mode "Cuisiner pour des amis", où vous devrez concocter de bons petits plats pour vos amis préférés (Mamie, David…). Mais attention, ici à la moindre erreur la partie est terminée ! Deux nouveaux modes ont ensuite fait leur apparition : "Jouons" et "Achetons". Dans le premier, c’est à vous de choisir 2 ingrédients dans la liste proposée puis de faire de nouvelles recettes à partir de ceux-ci. Voyons ce que Mama nous a réservé si nous voulons associer des champignons et du poisson : une papillote de poisson et de champignons. Miam ! Le mode "Achetons" fait parti des grandes nouveautés. Mama quitte encore sa cuisine, mais cette fois-ci ce n’est pas pour le jardin, mais pour le centre commercial. C’est beaucoup moins idyllique, mais que voulez-vous ! Nous sommes tous obligé de passer par là. Mama va donc vous proposer de faire les courses et de ramener des objets précis, comme des tomates ou de la viande. Mais votre chemin est pavé d’embuches, il faudra éviter les marchands ambulants qui veulent à tout prix vendre leurs produits ou aider la personne qui vient de renverser son cadi. Toutes ces épreuves amènent de nouveaux mini-jeux très sympas, mais vous font perdre bien sûr beaucoup de temps. Et Mama n’aime pas attendre !

Un mode multijoueur est toujours disponible : avec une seule cartouche vous pourrez jouer à 4 et vous affrontez sur des mini-jeux. Dans les options, on peut aussi retrouver Gardening Mama : souvenez-vous, dans le jeu vous aviez récolté de jolis fruits et légumes, notamment une pomme d’or et une patate en forme d’étoile. Et bien là vous pourrez les récupérer et cuisiner avec ! Par contre, pour importer ces objets spéciaux, il vous faudra une deuxième Nintendo DS à portée de main. Le transfert se fait par WiFi, de cartouche à cartouche.

Ce nouveau Cooking Mama est encore plus riche et original que les précédents. On retrouve évidemment l’univers kawaii, sucré et pétillant qui nous avait conquis dans les deux premiers. Mais depuis Mama a mûri et cela se voit. Les jeux sont beaucoup plus travaillés et pensés. Le jeu en lui-même est enrichi de nouvelles recettes et de nouveaux mini-jeux géniaux, les recettes sont de plus en plus crédibles, plus européennes et surtout très appétissantes. On peut aussi customiser à souhait Mama et son environnement. Et pour ceux, toutefois, qui en aurais marre de cuisiner, il y a le mode "Achetons" dans le supermarché. Ceci est une véritable bonne idée, car il permet de diversifier les épreuves et l’environnement. Bref vous l’aurez compris, je suis sous le charme de ce nouveau Cooking Mama et ne compte pas le lâcher avant un bon petit moment. Ceux qui ont aimé, adoré les anciens se retrouveront tout à fait dans ce nouveau Cooking Mama et trouveront même l’expérience enrichie. Pour les petites nouvelles, le jeu promet de longues heures de détente, sans lasser ou énerver.

Cooking Mama 3 Nintendo DS
Editeur 505 Games
Développeur Creative Office
Prix 39,99 euros
PEGI 3+
     
 

Catégories

HighTech

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus