Chez Corolle, les attachées de presse font pleurer les enfants !

Des posts comme ça, vous me connaissez je n’en fais jamais mais là, je suis en colère, très en colère.

Aujourd’hui est un jour un peu spécial pour ma fille. En effet, cette année je n’ai pas vraiment eu le temps et l’énergie de lui faire un grand anniversaire avec tous ses copains alors j’ai dealé avec elle une journée sympa avec sa meilleure amie.

Les choses se goupillant bien dans la vie, je reçois une invitation pour un événement pour les poupées Corolle et une avant-première pour Toy Story 3. Donc génial cela, pour mes 2 nanas, la journée sympa d’anniversaire se fera donc le mercredi 16 juin. Ajoutez à cela un Mc Do et vous êtes la meilleure maman du monde.

J’envoie donc tout de suite à Mademoiselle M., attachée de presse des poupées Corolle, un mail lui précisant que j’inscris ma fille pour l’atelier de 11 h.

Le jour J arrive et malheureusement, la best friend arrive en retard et nous ne pouvons nous rendre à l’atelier de 11h. Je décidai donc de décaler pour le début d’après-midi.

Quand j’arrive, effectivement les ateliers de 11h viennent de se terminer mais ce n’est pas grave. Les filles toutes excitées ne veulent qu’une chose faire un tour et voir les poupées et à la limite jouer un peu avec. Je rappelle qu’elles ont 6 ans.

Je m’excuse platement auprès de Mademoiselle M., et arrive avec difficulté à lui faire comprendre que nous rater les ateliers, ce n’est pas grave, on veut juste un petit tour de piste. On arrive à entrer mais on voit bien que Mademoiselle M est agacée.

Alors, elle sort son arme redoutable : LA liste, et arrive vers moi alors que les petites sont en train de commencer à regarder les diverses installations. Et me déclare que, je ne suis pas inscrite et que bref, j’ai rien à faire là, puisque je n’avais pas réservé.

Je sors mon arme redoutable à moi : MON iPhone. Et lui mets sous le nez le mail de confirmation daté du 28 mai. J’ai le droit bien sur à "Mais à qui vous l’avez envoyé ?" "Mais à vous chère M. puisque c’est vous qui m’avez invitée" alors bien sur le pathétique "Mais sur quelle adresse mail ?" "Mais la votre chère M." "Ah oui c’est bien la mienne" Puisque je te le dis !!!! Et là, elle se démonte pas "oui mais le résultat est le même votre fille n’était pas inscrite".

Ok, Mademoiselle M. je vois que l’on gêne, alors je dis à mes 2 puces, qu’il faut s’en aller. Et là ma tête brune et ma tête blonde commencent à pleurer ! Super l’anniversaire !

Mais pour moi c’est trop, faut que je parte parce que sinon, je vais l’emplatrer la M. (remarque vu son bras en écharpe, elle a peut-être énervé quelqu’un d’autre).

Et au moment de partir, je vois des petites filles bien jolies et proprettes, qui elles n’ont pas eu la malchance d’avoir été oubliées sur LA liste par une M. peu consciencieuse, partir avec un joli petit cadeau.

Je me suis dit, bon au moins les yeux sont rouges mais voilà qui va faire passer la pilule... Je demande à M. (chose que je ne fais jamais, mais bon là c’était vital) le petit cadeau prévu. Et là cette ..... me sort froidement : "bah non, puisqu’elle est pas sur la liste, elle n’a pas le droit au cadeau", sur ce une de ces collègues arrive et confirme, pas de liste pas de cadeau (tu me dis de quoi tu te mêles toi !).

Je vous rappelle que c’est vous qui avez oublié ma fille ??? Vous en êtes à un cadeau près ??? Voir une petite fille pleurer pour des responsables presse jouet et enfants, cela ne vous fait aucun effet ???

Vous êtes pitoyables... et si c’est comme ça que vous représentez la marque...

Edit du 17 juin


Dans l’après-midi, j’ai reçu un coup de fil charmant de chez Corolle, visiblement ennuyés de la situation et ils se sont platement excusés. Dans la soirée, ma fille a reçu de quoi lui redonner le sourire puissance 10. Mais bon, j’aurai, je l’avoue, préféré qu’elle ne vive pas cela et je garde un gout amer dans la bouche.
Un petit (un gros) bisou au passage à Fanny et à Agathe de la même agence, qui elles, sont des filles canons !

   
 

Catégories

Bidules

Tags

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus