Avis de Mistral...

Hier,

  • dans un TGV vers Avignon, j’ai découvert la joy, très assortie et j’ai lu studieusement un script...
  • J’ai débarqué dans un décor de rêve où les cigales faisaient grand bruit...

  • J’ai joué les petites souris sur le tournage d’Avis de Mistral
  • J’ai été impréssionnée
  • J’ai réalisé qu’un film, c’était du taff, du temps et des gens (vous la voyez la fille qui enfonce des portes ouvertes mais qui est quand même là avec un sourire de ravie de la crèche)
  • J’ai bu beaucoup d’eau parce qu’il faisait chaud
  • Je n’ai pas rejoint le canard
  • J’ai vu un tatouage de Monsieur Spock sur un biker
  • Je ne suis pas rentrée dans la loge des acteurs

  • J’ai vu une chaise vide avec un nom prestigieux
  • J’ai discuté culture de l’olive et Japon avec Jean Reno (et hop je te sors ça négligemment... )
  • Je me suis plainte avec Hugo (tout seul même si là ...) qu’il n’y avait pas de réseau
  • J’ai discusté pêche à pied en baie de Somme avec Jean-Michel Noirey
  • J’ai adoré la façon dont Rose Bosch menait ses troupes
  • J’ai croisé Charlotte de Turckheim très rose et très souriante
  • J’ai dit une banalité à Hugues Aufrey
  • J’ai fait une photo de groupe avec un chien sympa
  • et avec Jean Reno... très sympa aussi

Bon vous l’aurez compris, j’ai passé une merveilleuse journée grâce à Gaumont... et aussi les râleurs qui disent que le milieu du cinéma ce sont que des gens pas gentils... et bien moi hier j’ai été accueillie par toute cette équipe de tournage véritables amours sur patte, au petits soins, tous extrêmement disponibles et souriants... MERCI !

Allez fermez les yeux, et détendez vous, c’est cadeau !

     
 

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus