4/06/2016

10 000 pas ? Pas évident, mais pas impossible

Je ne suis pas une grande sportive mais je le sais, il est très important de s’entretenir et de marcher un minimum par jour. L’OMS préconise 10 000 pas par jour. Autant vous dire qu’avec un travail sédentaire comme le mien, j’ai beaucoup de mal à les atteindre. Je le savais déjà, mais je m’en suis vraiment rendue compte avec le nouveau Withings Go.

Je porte ce petit tracker d’activité au poignet depuis plusieurs semaines : il calcule ainsi quotidiennement mon nombre de pas et mon activité. Ou plutôt mon inactivité. Difficile d’atteindre ces fameux 10 000 pas préconisés.

Ce Withings Go est tout terrain : marche, course, aquagym, sommeil... Il m’accompagne sur tous les fronts. L’appareil sait se faire oublier : petit et léger, il propose un écran e-ink, ce qui lui permet d’avoir une batterie imbattable (8 mois) et un confort de lecture indéniable, même en plein soleil.

Je le porte uniquement à mon poignet, grâce au bracelet. Mais il est également possible de le porter dans sa poche ou avec le clip fourni.
Je l’emmène lors de mes séances de sport à la salle, mais aussi pour mes cours d’aquagym, puisqu’il est étanche (jusqu’à 50m). Super pratique !
Le Withings Go dort même avec moi, puisque ce petit appareil peut évaluer votre sommeil. Et j’ai été étonné du résultat, souvent très juste. Il reconnaît l’heure de coucher et de lever, et si vous vous êtes réveillés pendant la nuit.

Ce podomètre amélioré est très simple d’utilisation et s’installe rapidement. Il est accessible au grand public, j’ai envie de le conseiller à ma grand-mère, beaucoup plus sportive que moi, car je sais qu’elle ne serait pas perdue avec.

Le petit écran est certes un peu basique, puisqu’il ne permet d’afficher que deux choses : les pas et l’heure. Mais c’est surtout parce que tout se passe via l’application. Très complète et ergonomique, elle nous renseigne plus en détails.
Ce que j’aime, c’est que l’appareil ne met pas la pression ou ne culpabilise pas si on n’a pas réussi à réaliser son objectif journalier. Je le consulte une fois par jour, en général le matin très tôt pour voir le résumé de ma nuit et de la journée de la veille.

J’ai lu que certains regrettait que l’appareil ne vibre pas en cas de non-activité au bout de plusieurs heures. C’est une fonction qui ne m’a pas manqué ! Comme je vous l’expliquais, la journée je suis au bureau, et je me vois mal sortir et faire un petit kilomètre de marche.

Moi je regrette plutôt son bracelet en plastique, un peu grossier et pas vraiment élégant. Alors certes il est résistant et on a pas peur de le casser ou de le rayer. Mais on n’a pas non plus envie de le montrer !

Pour un peu moins de 70 €, ce Withings Go peut être une bonne entrée en matière dans le monde des bracelets connectés ou peut s’avérer pratique pour des personnes qui n’en auront une utilité que basique.

     
 
En savoir plus : Withings Go

  commentaire(s)

 Rechercher

 @SandrineCamus